Suppression du RSI

01/12/2017

 

 

 

Le régime social des indépendants (RSI) créé en 2006 sera supprimé. La protection sociale des travailleurs indépendants sera confiée au régime général de la sécurité sociale. Une phase transitoire de deux ans est nécessaire pour que les caisses du régime général puissent reprendre les différentes missions du RSI (liquidation des retraites, assurance maladie, recouvrement des cotisations, etc.).

2 028 places en établissements et services pour personnes handicapées et 4 525 places en établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) seront créées. Par ailleurs 100 millions d’euros seront consacrés à améliorer le taux et la qualité d’encadrement des EHPAD.

Des augmentations du minimum vieillesse sont programmées jusqu’à janvier 2020 : 30 euros le 1er avril 2018, 35 euros au 1er janvier 2019 et 30 euros au 1er janvier 2020.

Le montant plafond du complément de libre choix du mode de garde (CMG) sera majoré de 30% pour les familles monoparentales lorsqu’elles recourent à un assistant maternel, une garde à domicile ou une micro-crèche.

Le texte suit les axes présentés dans la stratégie nationale de santé, la prévention, l’innovation, l’égal accès aux soins et la pertinence et la qualité des soins. Les principales mesures sont :

  • l’augmentation du prix du tabac (le prix du paquet de cigarette atteindra 10 euros en 2020) ;
  • l’extension de l’obligation vaccinale à onze vaccins ;
  • le développement de la télémédecine ;
  • le développement des système d’information en santé et des systèmes d’information hospitaliers ;
  • l’ouverture des négociations sur le chantier des actes dentaires, de l’optique et des audioprothèses ;
  • l’expérimentation de nouveaux modes de rémunération pour les professionnels de santé.

Source. vie-publique.fr